Email :
Mot de passe :

Rester connecté

FAQ - Le stationnement à Béziers :

comment ça marche ?

Vous le pouvez si votre dossier est déjà existant à la boutique du stationnement. Par la suite, vous devez transmettre tout changement de situation à la boutique (changement de véhicule/immatriculation, situation, adresse). Sachez que la présence d’un macaron sur votre pare-brise n’est plus obligatoire si vous êtes bien inscrit à la boutique ou si le site et que votre compte est à jour.
Vous êtes donc probablement inscrit à la boutique du stationnement. Vous pouvez vous rapprocher de la boutique afin de vérifier vos droits actuels. Si votre abonnement a été interrompu, vous devrez reconstituer un nouveau dossier d’inscription.
Vous devez le signaler à la Boutique du Stationnement, 27, Place rue de la Citadelle, 34500 Béziers.
Uniquement en cas de mensualisation par prélèvement et si justification (cas de force majeure, déménagement, mutation). Tous les autres cas seront examinés par les représentants de la Ville de Béziers.
La zone verte est indiquée sur le plan figurant sur ce site. Vous devez habiter dans cette zone (avec une tolérance d’une centaine de mètres autour de cette zone), afin de pouvoir être considéré comme résident. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler à la boutique du stationnement.
Le FPS, Forfait de Post Stationnement correspond au montant total de la redevance due pour la période de stationnement.
À partir de janvier 2018, le FPS remplace l’amende à 17€ et dans la Ville de Béziers aura la valeur de :
30 € en zone jaune (en cas de paiement sous 72h ce FPS est minoré à 25€)
20 € en zone verte (en cas de paiement sous 72h ce FPS est minoré à 17€)
Après 72h de la notification, vous allez recevoir le FPS chez vous, envoyé par l’ANTAI, avec les instructions de paiement et vos droits et obligations. Attention, vous pouvez recevoir jusqu’à 2 FPS si vous laissez votre voiture garée en zone jaune toute la journée. Tout montant déjà payé dans la journée sur l’horodateur, avant votre dépassement, est déduit du forfait.
Vous faites un RAPO (Recours Administratif Préalable Obligatoire) suivant les instructions écrites sur votre FPS. Vous pouvez le faire sur le site web jemegare.fr/béziers ou éventuellement par courrier recommandé à l’adresse indiqué sur le FPS. Sur notre site web, vous pouvez également obtenir des réponses à certaines de vos questions et constations.
Pour plus d’information, renseignez-vous auprès de la Boutique du Stationnement.
Les amendes pénales à 17 €, c’est fini. Elles laissent place au FPS, le Forfait de Post-Stationnement, une redevance domaniale fixée par la collectivité, recouvrée partiellement ou totalement par l’ANTAI (Agence Nationale du Traitement Automatisé des Infractions).

Pour l’usager horaire qui a l’habitude de régler sa redevance d’occupation d’une place, pas de grand changement.

L’horodateur affiche de nouvelles mentions obligatoires :
● Le barème tarifaire de paiement immédiat applicable dans la zone de stationnement payant ;
● Le montant du forfait de post-stationnement applicable ;
● La mention : « La redevance de stationnement payant est payée soit dès le début du stationnement soit par le règlement d'un forfait de post-stationnement (FPS) en cas d'absence ou d'insuffisance de paiement immédiat de la redevance. Le montant du FPS est réduit, s'il y a lieu, du montant de la redevance de stationnement déjà réglée au vu du dernier justificatif de paiement précédant l'heure à laquelle l'avis de paiement du FPS est établi par l'agent assermenté. »

D’autre part le ticket délivré par l’horodateur ou l’information reportée sur votre application mobile portera de nouvelles indications obligatoires :
● La date et l'heure d'impression ou de transmission du justificatif de paiement ;
● La date et l'heure de fin de la période du stationnement payé immédiatement ;
● Le montant de la redevance de stationnement payé ;
● Le rappel de la règle : « Le forfait est dû en cas de paiement insuffisant » ;
● Lorsqu’un justificatif est délivré sous forme d'un imprimé par l’horodateur, la prescription suivante : « A placer à l'avant du véhicule, bien lisible de l'extérieur. »

Pour l’usager qui profite d’une place sans payer ou règle son dû de manière insuffisante, une nouvelle forme de papillon fait son apparition : le FPS, le Forfait de Post Stationnement. Le montant de ce FPS sera établi par les villes et les communes sur base du tarif immédiat et plus particulièrement du tarif maximum de ce barème tarifaire. Il sera variable d’une ville à l’autre en fonction des objectifs fixés par celle-ci.

Dans une même ville en fonction de la zone (courte, moyenne ou longue durée) et/ou de la saisonnalité, le FPS pourra afficher un niveau de montant différent. Ce montant ne peut être supérieur au montant de la redevance due pour la durée maximale de stationnement de la zone. Par exemple là où le stationnement est limité à 2H, le montant du FPS ne peut dépasser le montant dû pour 2 heures de stationnement.
D’une ou de deux manières : par le marquage au sol et/ou par la signalisation verticale (les panneaux).

Le mot PAYANT indiqué à même le sol est là pour vous informer mais il n’est obligatoire que s’il n’y a pas de signalisation verticale via les panneaux. Dès que vous voyez cette mention sur le sol, dirigez-vous vers l’horodateur le plus proche où vous trouverez toutes les informations concernant les modalités et les restrictions d’utilisation de la voirie payante en fonction de votre temps souhaité et du temps autorisé (plage horaire). Notez que certaines villes ont opté pour la signalisation sur panneau et non au sol. C’est l’un ou l’autre ou les deux, au choix des villes.
Il s’agit du Forfait de post-stationnement (FPS) qui correspond au montant total de la redevance due pour la période de stationnement autorisée, soit la plage horaire. Il remplace l’amende à 17€.

Contrairement aux recettes de paiement immédiat, affectées au budget général, la loi stipule que le produit des FPS soit utilisé pour financer des projets d’amélioration des déplacements urbains.
Lors du paiement sur horodateur ou via l’application mobile de paiement par mobile, vous devrez saisir votre numéro de plaque d’immatriculation. Les agents de contrôle peuvent ainsi via un terminal portable scanner les plaques d’immatriculation et vérifier si le véhicule est en règle. Il est donc important d’être attentifs au moment de la saisie de son numéro de plaque. Le ticket émis par l’horodateur est un justificatif de paiement.
Oui un nouveau FPS pourra être établi à l’expiration de la durée maximale de stationnement autorisée. Par exemple la plage horaire maximum autorisée est de 2H30, si le stationnement est payant de 9h à 19h, et que l’automobiliste se gare de 9h à 19h sans payer la redevance, il pourra être redevable de 4 FPS.
Si le FPS est établi en fin de période quotidienne (cf glossaire), à la dernière plage horaire possible, un nouveau FPS pourra être établi le lendemain, dès le démarrage de la période quotidienne.
Le montant du FPS doit être payé suivant les instructions indiquées sur l’avis de passage.

Sans réaction à cet avis de passage, vous recevrez par courrier un avis de paiement directement transmis par l’ANTAI (Agence Nationale du Traitement Automatisé des Infractions). Dès réception de cet avis, vous pouvez payer suivant les indications reprises sur cet avis.
Dès l’avis de paiement transmis par l’ANTAI, vous pouvez introduire une réclamation appelée RAPO (Recours Administratif Préalable Obligatoire) suivant les instructions écrites sur votre FPS. Vous pouvez le faire par courrier ou sur le site jemegare.fr.
Vous avez trois mois à dater de la notification (pare-brise ou ANTAI) pour régler votre FPS. Au-delà, le FPS passe au recouvrement forcé et une majoration de 20% du montant de FPS avec un montant minimum de 50 € est ajoutée au montant de FPS de base. Si vous payez dans le mois suivant la date du titre exécutoire, vous bénéficiez d’une réduction de 20% sur la majoration revenant à l’État.
Dès que votre carte ou vignette sur support imprimé ou dématérialisée est arrivée à son échéance, vous perdez votre statut de résident et redevenez un usager soumis au règlement du Forfait Post-Stationnement (FPS). Si vous ne renouvelez pas vos droits, vous serez considéré comme un usager horaire qui n’a pas réglé son paiement immédiat et risquez d’être soumis à la sanction du FPS.
Comme avant la réforme, c’est le règlement municipal qui détermine les catégories, les dérogations et les obligations pour toutes les catégories professionnelles. Comme pour les résidents, pas de changement sauf si la collectivité profite du passage à la réforme pour aménager son règlement et le mettre en phase avec les objectifs de mobilité. Soyez attentif et renseignez-vous auprès de la Ville ou d’EFFIA.
Etudiez le barème tarifaire pour ne stationner que sur la période de progression tarifaire douce.

Le tarif devra préciser le tarif immédiat qui lui-même est articulé en deux phases : une phase avec une progression tarifaire douce et une autre phase, pour les derniers instants de la période de stationnement maximale autorisée avec une progression plus forte.

Le montant le plus élevé du tarif immédiat est le tarif maximum de la plage horaire autorisée. C’est ce tarif maximum qui détermine le montant du FPS : la redevance de Forfait de Post-Stationnement.
Payez votre FPS car il a été établi dans les règles MAPTAM.

L’apposition d’un avis d’émission d’un FPS n’est pas obligatoire. Cet avis n’a pour but que d’attirer l’attention de l’usager sur l’arrivée prochaine d’un FPS via l’ANTAI.

Le FPS sans avis préalable signifie également que la Ville n’a pas choisi l’option « réduction du montant de FPS à payer si paiement dans un délai prescrit ».
Nous vous invitons à lire attentivement l’avis de paiement du FPS et à observer le mode de calcul. Si le FPS transmis par l’ANTAI est plus bas que le montant FPS de base, cela signifie que le FPS tient compte du montant de paiement immédiat que vous avez payé à l’horodateur.

En d’autres mots, vous avez reçu un FPS qui a pris en considération le montant que vous avez prépayé au tarif immédiat.
La plupart des règlements municipaux prévoient deux types de pause : la pause méridienne et la pause nocturne.

Dans le cas où votre ticket payé est à cheval sur la pause gratuite, cette période de gratuité sera ajoutée à la validité de votre ticket.
Oui la dépénalisation et décentralisation permettent aux collectivités de déléguer tout ou partie des prestations à un tiers privé. Dans les missions pouvant être déléguées, le contrôle en fait partie.

Les agents sont assermentés et un numéro d’identification personnel est attribué à chaque agent. Ce numéro sera associé au FPS émis.
Le RAPO est le Recours Administratif Préalable Obligatoire. L’usager qui souhaite contester un FPS doit obligatoirement introduire ce RAPO.

Pour que ce RAPO soit considéré comme valable, il faut suivre à la lettre les instructions mentionnées sur le FPS déposé sur le pare-brise ou sur l’avis de paiement de l’ANTAI.

Pour être recevable le RAPO doit être introduit :
● Par le titulaire de la plaque d’immatriculation, le locataire d’un véhicule de location de longue durée, par l’acquéreur ou le représentant dûment mandaté d’une de ces personnes ;
● Dans le mois à dater de la notification :
  ○ Si l’avis de paiement FPS est déposé sur le pare-brise, c’est la date de cet avis qui prévaut pour le démarrage du délai de RAPO
  ○ Si l’avis de paiement FPS est envoyé via l’ANTAI après avis d’information ou non sur le pare-brise : date d’envoi de l’ANTAI
● Par lettre recommandée avec demande d’avis de réception adressée à l’entité émettrice du FPS et qui sera en charge du traitement du RAPO ou par voie électronique si cette modalité est offerte. Dans ce dernier cas, l’usager plaignant recevra un avis de réception.
● Avec le détail des faits et des moyens sur lesquels la personne s’appuie pour contester le FPS.
● Avec une copie de l’avis de paiement du FPS et du certificat d’immatriculation du véhicule.
Si votre recours correspond à l’une des cinq situations citées ci-dessous, vous ne disposez pas de motifs suffisants pour déposer un recours.

1/ Vous n’avez pas vu la signalisation mentionnant que le stationnement était payant.
L’art. R 2333-120-2 du CGCT prévoit que les emplacements payants font l’objet d’une signalisation par panneaux ou marquage au sol ou les deux à la fois. La signalisation par panneaux en place est une signalisation à validité zonale conformément au code de la route. L’utilisation de ce type de signalisation a pour conséquence qu’un panneau indiquant un début de zone payante n’a pas d’effets limités à une rue mais voit ses effets étendus dans toute la zone délimitée par un panneau de début de zone et un panneau de fin de zone payante. La signalisation au sol est réalisée par un marquage régulier de l’inscription du mot « payant ».

2/ Vous n’étiez pas en mesure d’alimenter l’horodateur par carte de crédit ou pièces de monnaie.
Le paiement par carte de crédit n’est qu’un des modes de paiement possible et, en cas de défectuosité, vous pouvez toujours l’alimenter par un autre moyen ou de vous rendre à l’horodateur le plus proche. En outre, en cas de paiement par pièces, il appartient à l’usager de faire l’appoint (art. L. 112-5 du code monétaire).

3/ Vous avez tenté de retirer un ticket à l’horodateur et celui-ci ne fonctionnait pas.
Dans ce cas, vous êtes tenu de vous rendre à l’horodateur le plus proche en état de fonctionnement.

4/ L’appareil vous ayant délivré le justificatif de paiement n’a pas été contrôlé par un organisme certifié.
Aucune réglementation ne prévoit que les parcmètres ou les horodateurs doivent être soumis à un contrôle sur les appareils de mesure.

5/ L’agent assermenté ayant établi l’avis de paiement n’est pas un agent public.
Ceci a été rendu possible pour la collectivité ayant établi le stationnement payant depuis la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 (art. L 2333-87 du CGCT).
Non, ce n’est pas normal. C’est une erreur. Lorsqu’un FPS a été émis, il est automatiquement transmis à un centralisateur de FPS et il n’est normalement pas possible d’émettre un nouveau FPS correspondant à une plaque d’immatriculation de référence. Dans ce cas vous pouvez introduire un RAPO, un Recours Administratif Préalable Obligatoire.
La Réforme MAPTAM du Stationnement Payant a prévu une nouvelle juridiction administrative spécialisée, la Commission du Contentieux du Stationnement Payant (CCSP).

C’est devant cette commission de recours ultime que vous pourrez faire valoir vos droits et introduire un recours contre :
● La décision suite à un RAPO
● L’émission d’un titre exécutoire

Pour être recevable le recours devant la CCSP doit être introduit :
● Par le titulaire de la plaque d’immatriculation, le locataire d’un véhicule de location de longue durée, par l’acquéreur ou le représentant dûment mandaté d’une de ces personnes ;
● Sur le formulaire type téléchargeable cliquant dans le bouton « Je télécharge le formulaire RAPO » envoyé sous pli recommandé avec demande d’avis de réception par fax ou par voie électronique.
● Après paiement obligatoire du montant de FPS
● Accompagnée des pièces suivantes en fonction du recours :
  ○ Recours contre la décision suite à un RAPO :
    ◌ la copie de l’avis de paiement du FPS,
    ◌ la copie du recours administratif préalable obligatoire (RAPO),
    ◌ la copie de l’accusé de réception par l’entité chargée de statuer sur les RAPO,
    ◌ la décision explicite prise par l’autorité compétente (la commune, l’EPCI ou le syndicat mixte compétent ou le tiers contractant) suite au RAPO, le cas échéant.
  ○ La preuve que le requérant s’est acquitté du montant du FPS,
  ○ Le mandat de représentation du requérant, lorsque celle-ci n’est pas assurée par un avocat,
  ○ En cas de contestation du titre exécutoire :
    ◌ la copie de l’avertissement ou de l’extrait du titre exécutoire,
    ◌ la pièce justifiant le paiement préalable du forfait de post-stationnement et de la majoration prévue au IV de l’article L. 2333-87 du CGCT,
    ◌ le mandat de représentation du requérant lorsque celle-ci n’est pas assurée par un avocat.
Tant pour les RAPO que pour les recours devant la CCSP, le délai de production des observations ou des décisions est d’un mois à dater de la date de réception de votre pli recommandé ou de la transmission par fax (le cas échéant) ou voie électronique (le cas échéant).

Dans le cas d’un RAPO, l’absence de réponse signifie que votre recours a été implicitement rejeté.

Dans le cas d’un recours devant la CCSP, l’absence de réponse signifie que l’autorité publique est réputée avoir acquiescé aux faits exposés par le requérant.
Dans le cas d’un RAPO, c’est la collectivité qui procède au remboursement après émission d’un titre d’annulation (encaissement et remboursement la même année) ou d’un mandat de paiement (remboursement l’année qui suit l’encaissement).

Dans le cas d’une décision de la CCSP, le remboursement est effectué par la trésorerie amendes ayant procédé au recouvrement.
L’art. R 2333-120-2 du CGCT prévoit que les emplacements payants font l’objet d’une signalisation par panneaux ou marquage au sol ou les deux à la fois. La signalisation par panneaux en place est une signalisation à validité zonale conformément au code de la route. L’utilisation de ce type de signalisation a pour conséquence qu’un panneau indiquant un début de zone payante n’a pas d’effets limités à une rue mais voit ses effets étendus dans toute la zone délimitée par un panneau de début de zone et un panneau de fin de zone payante. La signalisation au sol est réalisée par un marquage régulier de l’inscription du mot « payant ».
Le paiement par carte de crédit n’est qu’un des modes de paiement possible et, en cas de défectuosité, vous pouvez toujours l’alimenter par un autre moyen ou de vous rendre à l’horodateur le plus proche. En outre, en cas de paiement par pièces, il appartient à l’usager de faire l’appoint (art. L. 112-5 du code monétaire).
Dans ce cas, vous êtes tenu de vous rendre à l’horodateur le plus proche en état de fonctionnement.
Aucune réglementation ne prévoit que les parcmètres ou les horodateurs doivent être soumis à un contrôle sur les appareils de mesure.
Ceci a été rendu possible pour la collectivité ayant établi le stationnement payant depuis la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 (art. L 2333-87 du CGCT).
Comme cela est indiqué sur le justificatif du paiement immédiat qui vous est délivré, il vous incombe de le placer à l’avant du véhicule de façon bien visible de l’extérieur (art. R 417-3-1 code de la route). Par ailleurs, les mentions portées sur l’avis de paiement du forfait de post-stationnement par l’agent assermenté font foi jusqu’à preuve contraire (art. L 2333-87 du CGCT). Dès lors, la transmission d’un justificatif de paiement valide ou accordant le bénéficie d’une gratuité permanente ne constitue pas une preuve suffisante de votre bonne foi, tout comme l’attestation sur l’honneur d’un des passagers du véhicule. En revanche, la transmission d’un justificatif de paiement valide sur lequel figure le numéro d’immatriculation du véhicule concerné ou toute attestation contraire établie par un officier ministériel sont notamment recevables dans le cadre du présent recours.
Les mentions portées sur l’avis de paiement du forfait de post-stationnement par l’agent assermenté font foi jusqu’à preuve contraire (art. L 2333-87 du CGCT). La transmission de votre relevé de compte bancaire ne constitue pas une preuve suffisante de votre bonne foi. Seul le relevé de suivi des paiements fourni par l’opérateur en charge du paiement dématérialisé du stationnement est retenu.
Trois situations peuvent justifier cela : a. Le justificatif en cause n’était pas correctement apposé dans le véhicule ou n’avait pas été correctement transmis par voie dématérialisée. Vous êtes alors dans la même situation que celles décrites aux 6 et 7. b. Vous avez correctement apposé ou transmis par voie dématérialisée un ou plusieurs justificatifs de paiement avant celui qui a été retenu en déduction. Seul le dernier ticket le plus proche de l’heure du contrôle est pris en compte (art. R 2333-120-5 du CGCT). c. Vous avez correctement apposé ou transmis par voie dématérialisée un justificatif de paiement, mais l’heure de début et l’heure de fin du stationnement sont expirées (la durée maximale de stationnement payant admise est expirée à l’heure du contrôle - art. R 2333-120-5 du CGCT).
Le glossaire et les mots clés









BOUTIQUE DU STATIONNEMENT
27 Rue de la Citadelle
BP 4029 34500 Béziers
04 67 48 64 43

Contactez-nous
Lundi au vendredi :
14h-18h